Vous êtes directeur d’école, responsable d’un EHPAD ou représentant d’une communauté de communes et vous souhaitez optimiser les coûts en choisissant la meilleure offre de gaz ? Tarifs, contrats ou services clients, il existe de nombreux critères à intégrer à votre marché public avant de faire votre choix. Utiliser un comparateur de gaz pour collectivité locale est une solution simple pour trouver le fournisseur de gaz correspondant à vos besoins.

Comprendre le marché du gaz naturel pour collectivité locale

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, de nouveaux acteurs du gaz naturel professionnel ont fait leur apparition en France. Désormais, les collectivités locales ne sont plus obligées de s’adresser aux opérateurs historiques pour le gaz à savoir :

  • Engie sur 95% du territoire ;
  • les entreprises locales de distribution (ELD) sur les 5% restants.

Pour vous aider à mieux choisir, nous vous donnons toutes les clefs pour mieux comprendre le marché de l’énergie en France.

Comment expliquer les évolutions du tarif du gaz ?

Même pour les collectivités locales, en France les tarifs du gaz naturel sont établis en fonction de l’offre et de la demande. Depuis la libéralisation, c’est la loi du marché qui fixe les prix. Différents critères tels que la consommation, le cours du brut ou le transport entrent dans le calcul du tarif du gaz.

Votre tarif de gaz naturel est calculé en fonction du prix du kWh qui évolue au gré de la production mondiale. Certains facteurs peuvent amener les pays producteurs à augmenter ou diminuer leur production, comme par exemple :

  • La situation au niveau géopolitique,
  • Les conflits locaux ou un mouvement de grève,
  • L’état des négociations et des accords entre pays concernant la production, l’approvisionnement et l’acheminement du gaz naturel.

Enfin, d’autres paramètres peuvent expliquer en partie les évolutions des tarifs sur le marché des produits gaziers. Le prix du gaz dépend par exemple pour 1/5e de la valeur du baril de brut sur lequel il est indexé. Enfin, les variations des cours du dollar et de l’euro peuvent faire évoluer le prix du gaz, à la faveur du taux de change.

Prix du gaz naturel : une tendance à la hausse

C’est une tendance générale observée depuis maintenant plus de 10 ans : les prix du gaz font face à des vagues de hausse. Ainsi, depuis la libéralisation du marché du gaz, les tarifs ont connu plusieurs périodes de hausse.

2020 : une baisse des cours liée à la Covid-19

L’épidémie aura mis à l’arrêt de nombreuses industries et entreprises. De ce fait, la demande en gaz a baissé et les cours de la molécule s’étaient effondrés. Le cours du baril avait lui aussi subit de fortes baisses et avait même parfois été négatif en tombant à -37,63 dollars le 24 avril 2020.

2021 – 2022 : une flambé des prix du gaz

La reprise économique a entrainé une envolée des prix du gaz. L’exemple des tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz est frappant. Ils ont grimpé de 57% entre janvier 2021 et octobre 2021.

Sur les marchés de gros, le prix du MWh demeure très volatils. Fin décembre 2021, le journal l’Express annonçait que « le cours européen de référence TTF s’est envolé de 20% pour atteindre un prix de 175 euros le mégawattheure (MWh), soit un montant dix fois supérieur à celui d’il y a un an. »

Comparer les offres de gaz pour collectivités locales pour réduire les coûts

Dans les collectivités locales, les administrations ou les établissements recevant du public, l’énergie, et le gaz en particulier, représente une part très conséquente du budget de fonctionnement, entraînant de nombreux enjeux à la fois financiers et environnementaux. Les besoins en gaz varient énormément d’une collectivité à l’autre. Alors qu’un restaurant collectif va dépenser énormément pour ses activités de cuisson, une piscine aura besoin du gaz naturel pour chauffer l’eau de ses bassins. De manière générale, une école, une clinique ou un EPR auront des besoins très importants pour le chauffage ou la climatisation des locaux.

Dans le contexte actuel de baisse des crédits et d’augmentation des frais généraux de fonctionnement, les collectivités locales sont dans l’obligation de trouver des solutions innovantes. Dans le secteur de l’énergie, il faut être particulièrement attentif pour réussir à nouer des partenariats gagnants qui respectent les nombreuses règles de l’investissement public.

Il est donc essentiel d’être très vigilant sur l’offre de gaz choisie, puisqu’elle peut avoir une très grande influence sur le montant de votre facture. C’est pour cela que vous devez être accompagné pour évaluer votre consommation annuelle de gaz, comparer les fournisseurs et choisir le meilleur contrat.

Les critères de notre comparateur de gaz pour collectivité locale

Pour vous aider à trouver l’offre adaptée à vos besoins, notre comparateur de gaz pour collectivité analyse les offres des fournisseurs d’énergie au regard de multiples critères. En effet, le prix n’est pas le seul élément à prendre en compte. Il faut également comparer la qualité du service client, les conditions d’engagement et de résiliation ou encore les éventuelles évolutions de tarif.

Vérifiez le type d’offre et ses évolutions tarifaires

Depuis 2016, l’Etat français a supprimé les tarifs réglementés pour les immeubles dont la consommation est supérieure à 30 MWh par an. Les collectivités territoriales peuvent donc opter pour différentes gammes tarifaires en offre de marché, lors de la souscription de leur contrat de gaz naturel :

  • Les offres de gaz à tarif indexé sont des formules qui vous permettent de bénéficier d’un prix lié à la variation du tarif réglementé. Généralement, les différents opérateurs vous proposent une réduction pouvant atteindre 15 % du tarif en vigueur au moment de la souscription ;
  • Le contrat de gaz à prix fixe permet d’avoir une meilleure visibilité sur ses dépenses en énergie. Vous bénéficiez dans ce cas d’un tarif défini sur une durée pouvant aller jusqu’à 5 ans. C’est une option intéressante pour les collectivités souhaitant garder la maîtrise de leur budget.

Analysez les différentes composantes du tarif du gaz

Indépendamment du choix de l’opérateur, le prix du gaz naturel comprend dans tous les cas une partie fixe et une part variable. Vous devez donc analyser les tarifs proposés au regard de 3 composantes essentielles :

  • Le prix de l’abonnement de gaz qui inclut les coûts de transport et de fourniture ;
  • Votre consommation (réelle ou estimée) calculée en kWh ;
  • Les contributions et taxes sur les énergies.

Consultez la durée d’engagement et les conditions de résiliation

La plupart des offres professionnelles de gaz naturel sont assorties d’une durée minimale d’engagement qui varie sur une période allant d’une à 5 années. Celle-ci peut également être renouvelable en fonction du prestataire choisi. Il faut donc se montrer particulièrement attentif aux conditions de résiliation de votre contrat. Avant de souscrire une offre, pensez bien à vérifier :

  • Les motifs de résiliation ;
  • La durée du préavis ;
  • Les différents frais applicables en cas de résiliation.

Zoom sur les offres vertes

La grande majorité des prestataires de gaz et d’électricité proposent des offres basées sur les énergies renouvelables, le biométhane ou des contrats compensés carbone. Ce type du contrat vous permet d’engager votre collectivité dans la transition énergétique et de diminuer son empreinte carbone.

Regardez les prestations proposées par le service client

Le suivi et l’accompagnement sont deux données essentielles pour les collectivités locales. Il est en effet beaucoup plus facile de faire des économies sur votre budget gaz avec les conseils d’experts. Pensez également à vérifier quels sont les services professionnels auxquels vous avez droit : assistance en cas de panne, espace en ligne, suivi conso….

Collectivités locales : quelle offre de gaz choisir ?

Le choix entre une offre à tarif indexé ou à prix fixe est une question importante pour les collectivités locales et les établissements publics. En effet, au moment de l’appel d’offre, le tarif proposé pour la partie fourniture du gaz peut être mis en concurrence. Ce dernier correspond aux coûts de l’approvisionnement en gaz et à tous les frais de gestion facturés par votre fournisseur d’énergie.

Pour comparer les différentes offres avant de faire votre choix, il est donc essentiel d’étudier tous les éléments composant le prix de votre offre. Il faudra pouvoir distinguer précisément les coûts liés à l’achat du gaz à proprement parler de ceux liés au transport et à la distribution.

Choisir une offre de gaz à prix fixe

Généralement, les collectivités locales ont tendance à privilégier les offres de gaz naturel à prix fixe. Celles-ci permettent généralement une meilleure visibilité sur les investissements, mais également une plus grande sécurité dans la gestion des coûts et du budget de fonctionnement. Dans le cas d’une offre à prix fixe, votre facture augmentera uniquement avec votre consommation, notamment durant la période hivernale. Toutefois, il semble important de rappeler que le prix fixe n’englobe que le tarif HT, sans tenir compte des éventuelles évolutions des coûts du transport, des taxes ou autres contributions.

Choisir un contrat de gaz à prix indexé

Les fournisseurs d’énergie proposent également aux collectivités des offres de gaz naturel à prix indexé sur les tarifs réglementés. Ce type de contrat vous permet de bénéficier d’une réduction pouvant atteindre 15 % ou plus par rapport au tarif en vigueur. Choisir un prix indexé permet de bénéficier d’une réduction immédiate sur les tarifs réglementés de vente. Ce type de contrat s’adresse aux gestionnaires soucieux de profiter des évolutions des coûts pour acheter leur gaz au meilleur prix, en fonction des variations du marché.

L’appel d’offre : essentiel pour comparer les fournisseurs de gaz d’une collectivité

Si le marché représente plus de 40 000 € HT, les collectivités doivent se tourner vers une procédure d’appel d’offres. Pour bien cadrer le marché public, les collectivités peuvent avoir recours à une solution d’assistance à la maitrise d’ouvrage (AMO), comme celle proposée par Opéra Energie.

Un expert accompagne la collectivité à bien déterminer le cahier des charges et le document de consultation des entreprises (DCE) et à faire la publicité de l’appel d’offres sur un site d’annonces légales. A la réception des candidatures, il aide la collectivité à bien comparer les offres.